Au titre du programme de surveillance qui doit être établi pour suivre l’état écologique et chimique des différentes masses d’eau, le Département du Gers s’est engagé par délibération en date du 29 septembre 2008 à la création et à la gestion du Réseau Départemental de Surveillance des Eaux et des Milieux Aquatiques - R.D.S.E.M.A -, véritable outil d’orientation et d’évaluation de la politique départementale pour la qualité des eaux.

 

Le RDSEMA, fruit d’un partenariat technique et financier avec l’Agence de l’Eau Adour Garonne, est piloté par la CATER du service de l’Eau et cible la réalisation de plusieurs objectifs :

  • Identifier les différents milieux aquatiques, reconnaître leurs fonctions, les usages et les altérations qui les affectent,
  • Évaluer objectivement la qualité des cours d’eaux en intégrant les débits et les caractéristiques de leurs bassins versants,
  • Mieux définir les politiques publiques en matière d’aménagement et de gestion de la ressource et être en mesure d’en évaluer l’efficacité,
  • Offrir une base d’information et de communication à destination du public, des gestionnaires et des structures de bassin.

Pour répondre à ces objectifs, la CATER avec l’appui de la cellule cartographie et décisionnel a souhaité mettre en place un « Observatoire RDSEMA » qui sera régulièrement mis à jour avec les données actualisées à partir des prélèvements et analyses réalisés durant l’année par le laboratoire Public Labo et les bureaux d’études experts en hydrobiologie.

Toujours dans un objectif de partage de la donnée, le « Cloud gersois » vous permettra d’accéder à l’ensemble des rapports produits depuis la création de ce réseau. Ces informations sont seulement accessibles et réservés aux membres de la Banque de Données Territoriales du Département du Gers.

 

Pour chaque station de surveillance, nous mettons à disposition les fiches de synthèse de la qualité des cours d’eau sur une période de 3 ans ainsi que les fiches hydrobiologiques pour le suivi annuel.